minimalisme

Une semaine pour désencombrer – Jour 6 : le matériel créatif

40535895_965523743620249_2498154374665076736_n

Que ce soit le vôtre ou celui de vos enfants… Il est toujours bon d’y faire un tri régulier !

– Commencez par enlever les feutres, stylos etc qui ne marchent plus
– Parcourez les cahiers, livres de coloriages, et autres, pour vérifier qu’ils sont tous encore en état d’être utilisés (peut-être sont-ils finis mais ont-ils été remis au même endroit ?)
– Avez-vous un espace dédié au matériel créatif ? Si oui, assurez-vous que vos affaires y soient rangées de manière à toutes y rentrer- et si vous pensez manquer de place, vous pouvez peut-être diminuer la quantité de ce que vous âgée plutôt que d’agrandir votre placard ? 😅

Encore une fois, la quantité que vous garderez chez vous ne sera forcément pas la même que chez d’autres ; ne cherchez pas à vous limiter à un nombre précis, mais pensez simplement à vous poser la question « ai-je vraiment besoin / envie de ça ? ». S’il s’agit de quelque chose que vous avez acheté sur le coup il y a deux ans mais que vous n’avez jamais pris le temps d’utiliser, vous pouvez sans doute l’offrir à quelqu’un.

Chez nous, on a un meuble de rangement dédié au matériel créatif. Ce qu’on a dans les tiroirs :
– feuilles de papier blanches et de couleur
– feuilles de papier cartonné
– cahiers d’art
– feutres (qui marchent !)
– cailloux (#LoveontherocksFrance)
– feutrine, papier de soie
– peinture et pinceaux
– colle, ciseaux, stylos, règles, etc.
On garde tout ça car fréquemment utilisé. Par contre, on ne stocke pas 1000 ans à l’avance, et pour tout le reste, on achète au fur et à mesure si besoin/envie (pour faire un projet en particulier) Tout est à portée des enfants, pour qu’ils puissent y accéder bien-sûr, mais aussi pour qu’ils puissent ranger seuls !

Autre point épineux : que faire des créations des enfants ? 🤔 Inutile de tout garder… Même si c’est dur (pour nous, surtout !), on ne peut pas de façon réaliste stocker toutes leurs œuvres d’art. Quelques pistes : les mettre en valeur quelques temps (en les accrochant au mur par exemple) puis s’en débarrasser sans scrupule, garder uniquement les meilleures (peut-être les plus représentatives ? Chez nous on garde environ un dessin par an par enfant qui finit dans leur valise à souvenirs, dont ils feront ce qu’ils veulent plus tard), prendre des photos de celles qui vous/leur plaisent le plus pour garder une trace de leur travail… Mais en vérité il n’y a pas 36 solutions : le meilleur moyen de ne pas s’encombrer, c’est d’arriver à s’en détacher et de les jeter ! Ce qui compte le plus, c’est l’action de créer, pas le résultat final ❤️ Allez, au boulot ! 💪

Photo : bricolage Elmer 🐘 très facile à faire avec un éléphant découpé dans du carton, de la colle, et des petits bouts de papier de soie colorés 👍

40524677_458552907965115_9202597696655851520_n

C’est le dernier jour de cette semaine de défi desencombrement… Demain c’est dimanche, on se repose et on profite de ce qu’on a déjà réussi à faire ! Bravo à tout ceux qui ont participé 💪

[Post original]

minimalisme

Une semaine pour désencombrer – Jour 5 : les jouets

40441222_947305222138250_7404312383222448128_n

Un sujet qui me passionne… Il y aurait tant à dire ! Mais pour aujourd’hui, on va se concentrer sur le thème de la semaine et je vais juste vous donner des astuces pour faire le tri dans les jouets de vos enfants.

Première chose : si vos enfants sont déjà grands, faites-les participer. Inutile de les traumatiser en enlevant du jour au lendemain des jeux auxquels ils sont peut-être plus attachés que ce que vous pensez. Expliquez leur votre démarche et montrez leur ce que vous avez déjà trié dans VOS affaires : c’est une histoire de famille ! Si vos enfants sont encore petits, n’hésitez pas à faire le tri pendant la sieste. Personnellement, quand on a commencé à se débarrasser du trop plein de jouets des enfants, on l’a fait sans leur demander leur avis (ils avaient 6 mois et 2 ans). Maintenant, on s’en occupe ensemble.

Vous pouvez jeter / donner :
– les jouets cassés
– ceux auxquels il manque des pièces
– les jeux auxquels vos enfants n’ont pas joué depuis plusieurs semaines / mois
– les jeux qu’ils ont en plusieurs exemplaires
– les jeux qui n’ont aucun intérêt et qui ne vous plaisent pas particulièrement (dans le cas où vous faites le tri pour vos petits enfants)
– les petites babioles récupérées des fast food et autre

Parfois on peut avoir tendance à vouloir garder des jouets pour de « mauvaises » raisons, par exemple :
– parce que ça vous plaît à VOUS alors que votre enfant n’y montre pas d’intérêt
– parce que vous vous dites que vos futurs enfants ou petits enfants auront peut-être envie d’y jouer
– parce que c’est quelqu’un qui vous l’a offert et que vous ne voulez pas lui faire de la peine
– parce que vous l’avez payé cher
Dans ces cas-là, je vous encourage à vous faire un peu violence et à passer outre 💪 (je sais que ce n’est pas facile)

Un piège commun avec les jouets, c’est de vouloir acheter de plus en plus de moyens de rangement pour tenter de minimiser le désordre, plutôt que de diminuer le nombre de jouets.

Rappelez-vous que peu de jouets = une maison rangée beaucoup plus rapidement (et facilement par vos enfants !). Les enfants s’émerveillent de tout et jouent avec un rien 🙂

Bien-sûr, pour éviter d’être à nouveau encombrés, ou d’empirer la situation, le plus important est de revoir ses habitudes d’achat… Particulièrement en ce qui concerne les anniversaires et les fêtes. (mais aussi les achats compulsifs au cours de l’année, alléchés par une offre spéciale par exemple…) Et en changeant vos habitudes, vous aurez les moyens d’investir dans des jouets de meilleure qualité–tout le monde y gagne ! Ne vous découragez pas, continuez d’expliquer votre démarche à vos proches et à vous rappelez pourquoi vous faites ça, et petit à petit, vous verrez du changement !

C’est très très condensé, mais vous avez un point de départ pour vous lancer… Alors c’est parti ! Et si le sujet vous intéresse, surveillez mon blog le mois prochain… J’aurai l’honneur d’avoir un post invité de quelqu’un qui s’y connaît très bien et qui aura plein de réflexions à vous partager ! ❤️
(PS : reste environ une semaine pour le défi sans jouet, je vous ai fait des petits bilans semaine après semaine sur Instagram mais je n’oublierai pas de venir faire un bilan général ici :))
minimalisme

Une semaine pour désencombrer – Jour 4 : la cuisine

40457454_295573651032044_8374537798807453696_n

Même si elle n’est pas du tout à notre goût (les joies de la location 😏), on a de la chance d’avoir une grande cuisine… Trop grande pour nous d’ailleurs, puisque la moitié de nos placards sont vides ! Ça ne nous empêche pas, comme dans chaque pièce de la maison, de continuer à faire le tri régulièrement afin d’éviter d’être à nouveau encombrés. Ça va vite ! Mais de manière générale, elle reste désencombrée. Bien-sûr, ça ne veut pas dire qu’elle est tout le temps propre et rangée (je dirais même qu’avec une famille nombreuse, elle est souvent en désordre !), mais ça nous prend sincèrement très peu de temps de la ranger, et après un coup d’éponge sur les surfaces, elle est parfaite !

La cuisine est l’un des endroit où on accumule le plus. Mais ne soyez pas effrayés par l’ampleur de la tâche ; rappelez-vous qu’un petit peu de progrès vaut mieux que rien du tout. Vous pouvez soit l’étaler sur plusieurs jours, soit vous donner une limite de temps (ex : 30 minutes) et faire un maximum pendant ce temps-là.

Faites le tri dans :
– vos livres de cuisine
– votre vaisselle
– vos appareils de cuisine
– vos produits ménagers
– les tupperwares ou autres boîtes
– ce qui traîne sur vos plans de travail
Des questions à se poser pour aider à se décider :

– Est-ce que je l’utilise régulièrement ?
– Est-ce que j’en ai en plusieurs exemplaires ?
– Est-ce que ça me facilite la vie ?
– Est-ce que j’achèterais ça aujourd’hui ?

Ne réfléchissez pas trop ; s’il s’agit de quelque chose que vous n’avez pas utilisé depuis des mois ou que vous aviez oublié que vous aviez, c’est que vous pouvez vous en passer !

Bon courage ! 💪

[Post original]

minimalisme

Une semaine pour désencombrer – Jour 3 : la déco

40245353_1659694870808870_8328154230774824960_n
Bon, je n’ai pas de talents de décoratrice… (Un de mes rêves serait d’avoir assez de sous pour payer quelqu’un pour décorer notre maison ! 😍 Bref 😅) Mais peu importe, tout le monde peut se lancer ce défi, même si vous êtes comme moi 😇

Aujourd’hui, on ne reste donc pas dans une seule pièce, mais on fait un tour rapide de toute la maison !

Observez vos éléments de déco (tableaux, plantes, bougies, tapis, coussins, etc.) et pour chaque objet, posez-vous la question : « est-ce que ça me plait VRAIMENT ? »

Parfois, on peut avoir à tendance à garder des choses par culpabilité parce que :
– ça nous a coûté cher
– c’était un cadeau
– ça a une valeur émotionnelle

Vous avez le droit d’avoir des goûts qui changent et une maison qui vous plaît MAINTENANT. On se sent mieux dans un chez soi adapté à ses goûts, alors rendez-vous service et ne gardez que ce qui vous rend vraiment heureux !

Profitez-en pour débarrasser vos surfaces (meubles, bibliothèques, …) du superflu afin de mettre en valeur les objets de déco que vous voulez gardez ❤ La pile de courrier à trier, les trucs posés là en attendant de les ranger ? C’est le moment de leur trouver une place définitive (ou de s’en débarrasser ) pour gagner de l’espace !

Petit conseil : n’hésitez pas à vendre vos objets de valeur qui ne vous plaisent plus, mais n’essayez pas de tout vendre… Ça prend du temps, ça ne marche pas toujours, et en attendant,ça continue à encombrer ! Pensez plutôt à les donner : vous ferez d’une pierre deux coups en vous rendant service à vous-même ET à quelqu’un d’autre 👍

[Post original]

minimalisme, Non classé

Une semaine pour désencombrer – jour 2 : la salle de bain

40227555_553824068370746_1328478670787969024_n

Après la garde-robe, on s’attaque aujourd’hui à la salle de bain !

Comme vous pouvez le voir, la nôtre est toute petite… Mais même pour une famille nombreuse, c’est suffisant quand ça n’est pas encombré d’affaires !

Si vous faites partie de ceux qui ont trop de choses dans leur salle de bain, pas de panique, c’est une pièce assez simple pour faire le tri.

La première chose que vous pouvez faire, c’est de fouiller dans vos produits de beauté, maquillage, soins, accessoires à cheveux, et de vous débarrasser sans scrupule de ce qui est périmé, dépassé, abîmé, vide, que vous ne portez plus ou que vous n’avez pas l’intention de porter un jour (sans scrupule on a dit, même si c’est un cadeau de tata Odette…)

Ensuite, vérifiez la quantité d’appareils que vous possédez. Peut-être que vous avez juste ce qu’il faut, mais si vous trouvez des duplicatas, demandez-vous si vous avez vraiment besoin de deux rasoirs électriques (ou autre…), et gardez uniquement celui que vous utilisez le plus souvent.

Vous pouvez aussi appliquer ce concept aux savons et shampoing : par exemple, pouvez-vous passer à un seul produit pour toute la famille ?

Enfin, considérez ce que vous stockez « au cas où ». La peur de manquer nous pousse parfois à acheter bien plus que nécessaire… Avez-vous un stock trop important de papier toilettes, dentifrices, savons en rab ? Ne les jetez pas bien-sûr, mais rangez les peut-être ailleurs pour faire de la place dans les placards de votre salle de bain et apprécier le gain de place… Et la prochaine fois, n’achetez pas tant d’un coup ! Promis, vous n’allez pas mourir si vous devez un jour utiliser le savon de la cuisine pendant quelques heures le temps d’en racheter un autre parce que vous avez oublié de le faire la veille 🚿 Et en attendant, votre salle de bain restera ordonnée et plus facile à nettoyer : un petit coup de chiffon sur les surfaces maintenant désencombrées, et voilà ! 🙂

A vous !

(Post original sur Instagram)

minimalisme

Une semaine pour désencombrer – jour 1 : la garde-robe

40138634_1839303166145910_8449196785817092096_n (1)

J’ai commencé sur Instagram un défi « une semaine pour désencombrer », et je sais que vous êtes quelques uns à ne pas avoir Instagram, alors pour vous, et pour pouvoir aller un peu plus en profondeur, je vous copie les posts ici 🙂

Ce défi ne couvrira pas TOUTE la maison en une semaine, mais une bonne partie des pièces et choses les plus utilisées. Si vous suivez le challenge, vous devriez voir un résultat positif d’ici la fin de la semaine 👍😊 En tout cas, je l’espère !

Je vous en avais déjà parlé, depuis qu’on a découvert ce mode de vie minimaliste, on est beaucoup plus heureux au quotidien. Eh oui :
– moins de temps perdu à ranger
– moins de temps passé à faire le ménage
– gain d’espace dans la maison
– maison rangée = esprit zen 🌿
– gain d’argent
– meilleure appréciation des petites choses de la vie (celles qui sont vraiment importantes ❤️)
On a découvert que c’est possible de vivre pleinement le minimalisme en étant une famille nombreuse, et ça nous a même grandement facilité la vie ! 🌞

Ça vous tente ? Alors on commence tout de suite avec 👚 la garde robe 👚

Ne cherchez pas à trier les habits de toute la famille – la meilleure façon de convaincre les autres des bénéfices du minimalisme, c’est de commencer par ses propres affaires et de laisser les proches apprécier la différence !

Mettez tous vos habits par terre, prenez les un par un, et commencez le tri !

– C’est troué, abîmé, irréparable, tâché (et ça ne part pas ?) = poubelle 😵
– Ce n’est plus à votre taille, plus à votre goût, vous ne le mettez jamais, vous le gardez uniquement pour faire plaisir à la personne qui vous l’a offert = à donner 👍
– C’est à votre taille, ça vous plaît, vous le mettez régulièrement, ou vous le mettez seulement occasionnellement mais c’est un vrai coup de cœur : à garder ❤️
.
Rappel : l’idée du minimalisme, ce n’est pas de vivre avec le moins possible, mais de ne pas s’encombrer de superflu. Ne vous focalisez pas sur un nombre particulier : on peut vivre avec 2 pantalons et 4 t-shirts, mais ça ne veut pas dire qu’il faut se limiter à ça. Vous avez votre propre limite, et elle sera différente de celle de vos voisins… Gardez simplement ce qui vous rend vraiment heureux et qui vous suffit à VOUS. ❤️💪

Photo : ma garde robe, habits de grossesse et non-grossesse confondus 👗

À vous, et n’oubliez pas de partager vos progrès ! 🌞👍 #unesemainepourdesencombrer

Demain, on s’attaque à la salle de bain !

minimalisme

Le défi sans jouet

Vous le savez déjà, on est une famille plutôt (très) minimaliste, ce qui n’est pas hyper courant de nos jours (surtout pour une famille nombreuse avec des enfants en bas âge).

J’ai partagé il y a quelques temps sur Instagram une photo de la totalité des jouets de nos enfants :

36630725_2240337169324806_1080892300302745600_o

Pas de triche, il s’agit de l’ensemble des jouets des quatre enfants réunis, excepté les vélos, un tigre blanc qui a refusé d’être pris en photo, et le matériel créatif (que je vous montrerai une prochaine fois). Cette photo comprend donc leurs jouets d’intérieur, d’extérieur, les déguisements, les jeux de société, et les jouets de bain. Ils n’ont RIEN D’AUTRE.

Vous avez été nombreux à réagir en me disant pour la plupart que c’était de la folie, ou bien que vous rêveriez de faire du tri mais que vous en étiez bien loin, ou encore que vous ne compreniez pas comment aussi peu de jouets pouvaient suffire à des enfants de 1 à 6 ans.

Non, au quotidien, nos enfants ne s’ennuient pas.

Ça leur arrive parfois, bien-sûr. Pas souvent, mais l’ennui pointe le bout de son nez de temps en temps. Comme chez tout le monde il me semble, quelle que soit la quantité de choses matérielles qu’on possède. Mais l’ennui n’est pas à fuir absolument… C’est en fait une super opportunité pour développer l’imagination et l’intelligence !

Faire le choix d’avoir peu quand on a des enfants, ce n’est pas toujours compris par l’entourage, mais c’est motivé par plein de bonnes raisons :

En achetant peu, on peut se permettre d’acheter mieux ; des jouets plus chers, de meilleure qualité, et d’un intérêt beaucoup plus qualitatif… et on fait même des économies !

Les enfants se contentent de peu : ils ne réclament pas, sont heureux avec ce qu’ils ont, prennent soin de leurs affaires, et ne s’attendent pas à recevoir des jouets à tout bout de champ (et ils ne sont pas malheureux ni frustrés !)

– Avoir peu de jouets aide à développer l’imagination, le partage, et la créativité.

Le salon est rangé en à peine quelques minutes (c’est un gain de temps non négligeable !) et c’est la preuve que famille nombreuse ne veut pas forcément dire maison en bazar… Et on vit beaucoup mieux dans une maison rangée que dans une maison encombrée !

– Souvent, quand il y a beaucoup (trop) de jouets, les enfants passent de l’un à l’autre rapidement sans vraiment prendre le temps d’en étudier un sous toutes ses formes. Réduire le nombre de jouets leur permet de se concentrer plus longtemps sur un jeu en particulier avant de passer à autre chose.

– Les enfants se dirigent naturellement plus souvent vers les livres et l’art, ce qui leur permet de mieux comprendre et communiquer leurs émotions et leur imagination.

Peu de choses = plus de temps ! On passe plus de temps les uns avec les autres, on fait plus souvent l’effort de sortir… Donc les enfants partagent plus ensemble, avec nous, et avec leurs copains, et ils bougent plus !

Les enfants sont naturellement curieux et joueurs : même sans jouets, ils trouvent le moyen de s’amuser et d’apprendre ! Les objets du quotidien sont leurs meilleurs alliés.

 

C’est sur ce dernier point que je voudrais rebondir… Souvent, quand on me fait une remarque sur la petite quantité de jouets des enfants, je réponds que « Même sans jouets, ils ne seraient pas malheureux et s’amuseraient tout autant ! »

Mais c’est vrai que je ne connais personne qui a tenté d’élever ses enfants sans jouet du tout.

Alors j’ai eu envie de nous lancer ce défi.

Pendant un mois, on va leur retirer tous les jouets.

Le but n’est absolument pas de les frustrer et le défi n’est évidemment pas lancé par méchanceté ou punition.

Je relaierai chaque semaine nos impressions à tous sur Instagram (et plus souvent en story), et je reviendrai ici dans un mois pour faire un bilan.

 

Avant de commencer, voici les règles et conditions qu’on s’impose :

On retire : tous les jouets d’intérieur, d’extérieur, les jouets de bain, les jeux de société, les peluches.

On garde : les livres, le matériel créatif, les doudous, l’utilisation de l’ordinateur pour les dessins animés éventuels.

SI UN ENFANT DEVIENT CONTRARIÉ à n’importe quel moment de ce défi et réclame un jeu, on le lui rendra. Parce que le but, c’est de voir s’ils arrivent vraiment à jouer avec rien, mais évidemment pas de les frustrer ni de les traumatiser ! (Encore une fois, ils ne sont pas punis) Bien sûr, on sera honnêtes et on vous le dira. On verra à la fin combien (si c’est le cas) de jouets ont retrouvé leur place dans le salon.

Ne vous en faites pas, on prend bien soin de nos quatre amours, et je peux vous garantir qu’ils ne souffriront pas de cette expérience. C’est un simple défi pour voir comment ils réagissent, qu’on partagera avec vous. A la fin du mois, on en profitera certainement pour refaire un tri et réévaluer les jouets qu’on garde, mais on n’a pas prévu de se débarrasser totalement des jouets pour toujours 🙂

Alors, est-ce que les enfants ont vraiment BESOIN de jouets pour s’amuser ?

Rendez-vous dans un mois pour le bilan final !