minimalisme

Chère famille, ne gâtez pas trop nos enfants

Cher papa, chère maman, (cher(e) beau-papa, belle-maman, tonton, tata, etc.)

On sait. Vous aimez nos enfants. Normal, ce sont vos petits-enfants après tout. Ils font entièrement partie de votre famille et de votre descendance. Vous en êtes fiers. Vous avez envie de les voir heureux, de leur faire plaisir.

Mais s’il-vous-plait, ne leur offrez pas plein de jouets pour les fêtes.

Vous voyez, on a ce rêve un peu fou de leur apprendre à grandir loin de la surconsommation qui nous inonde. Vous pouvez ricaner dans votre barbe, murmurer tout bas qu’on vit dans le monde des bisounours… Mais ce n’est pas un rêve si fou que ça ; certains le font déjà. Et ceux qui élèvent leurs enfants dans cette dynamique minimaliste en voient les bénéfices au quotidien : des enfants plus concentrés et tournés vers les autres, une imagination plus développée, une maison moins encombrée, du temps gagné en famille, … (et d’autres !)

Nous aussi, on veut ça pour notre famille.

Oh, ne croyez pas qu’on veut priver nos enfants de la joie de recevoir des cadeaux ou de l’amour de ceux qui les entourent ; loin de là ! En fait, l’idée du minimalisme, ce n’est pas de consommer le moins possible, mais de consommer mieux. Mieux !

On ne veut pas de jouet en plastique achetés en promo chez Carrefour ; vous voyez de quoi on parle, ces jouets qui font de la musique et qui explosent de lumières, dont les piles ne seront jamais remplacées et qui finiront au grenier. On sait que pour le prix, vous pourriez en acheter une dizaine. On sait que c’est tentant. Il n’y a qu’à voir ce qu’en dit l’emballage, le cadeau dont tout le monde rêve !

Mais pas nous.

A la place, pour le même budget, vous pourriez offrir un seul cadeau, un jeu qui durerait des années, un jeu qui vaudrait VRAIMENT le coup, qui ne serait pas oublié. Loin du consumérisme et des pubs qui veulent nous vendre du prémâché jetable.

Ne vous inquiétez pas si vous n’avez pas d’idées, c’est normal, on trouve rarement ce genre de jeux dans les grands magasins. On a une petite liste qu’on peut vous faire parvenir, pour que vous puissiez choisir ce qui vous plait le plus parmi nos choix. On y a passé beaucoup de temps. On voulait que ce soit parfaitement adapté à nos enfants et à notre démarche de mieux consommer.

On sait, c’est un peu cher, c’est vrai. Mais vraiment, on insiste, on aimerait réduire le nombre de cadeaux cette année. Et on a besoin de vous pour y arriver. On est persuadés que tous ensemble, on peut offrir à cette nouvelle génération une expérience différente de l’enfance… et qu’ils n’en seront que plus heureux. Faites-le pour eux… Et pour nous aussi. Faites-le pour nous soutenir dans notre rôle de parents, dans les valeurs qui nous sont importantes. Essayons, et observons le résultat ensemble !

On y tient vraiment, nous, à cette démarche minimaliste. Peut-être que vous ne comprendrez pas tout de suite, mais faites-nous confiance. On essaie de limiter les achats de tous les côtés et de faire du tri dans ce qu’on a déjà ; c’est fou ce qu’on accumule vite, vous ne trouvez pas ? On a sincèrement envie de profiter ce que vous offrez à notre famille, parce qu’on sait que ça vient du cœur. Mais on ne pourra pas garder éternellement les jouets dont ils risquent de se lasser, ceux qui s’abîment trop vite ou qui ne sont pas de bonne qualité. C’est tellement encombrant ! Par contre, soyez sûrs qu’on prendra soin de ceux qui respectent nos belles idées (même si vous les trouvez parfois un peu farfelues).

Si vraiment vous n’y tenez plus et que vous voulez gâter nos jolies têtes brunes, pas de stress : vous avez encore plein de façons de le faire !

Le mieux pour eux, ça reste les expériences : un concert, un cinéma, un restaurant en tête-à-tête, une sortie d’accrobranche, … Ce qui est top, c’est que vous en profitez aussi ! Les plus beaux cadeaux que vous puissiez leur offrir, ce sont ces souvenirs de bonheur avec vous. Et puis comme ça, on fait durer les fêtes…

Oh, et les activités extra-scolaires ! Un cadeau qui revient toutes les semaines 🙂 Au fil des années, on espère que nos enfants pourront dire, reconnaissants, que c’est grâce à papi et mamie qu’ils ont appris à manier l’arc, ou à jouer du piano, … C’est ça aussi consommer différemment, leur transmettre des valeurs qui vont au-delà du simple remerciement de circonstance le jour J.

Une autre idée, ce sont les cadeaux éphémères : du matériel de bricolage par exemple, ou bien une friandise spéciale dont ils raffolent, bref : quelque chose qui leur fera plaisir mais qui n’encombrera pas notre petit nid douillet.

Ou encore quelque chose pour décorer ou meubler leur chambre. Attention hein, pas de la déco de Foir’Bazar-tout-à-1€, non, vous avez compris, l’idée c’est justement de s’éloigner du « cheap » pour investir dans des objets de meilleure qualité. Un nouveau lit cabane pour la petite dernière ? Un beau cadre pour accrocher au-dessus du lit des moyens ?

Et sinon, il y a toujours les cadeaux utiles, les choses dont on manque pour de vrai. On ne parle pas d’une énième paire de chaussures, mais un nouveau manteau pour le grand qui grandit trop vite, ou une couverture pour remplacer celle qui a 20 ans, c’est super aussi. C’est peut-être moins rigolo, mais ça sert !

Vous voyez, il n’y a pas de quoi hurler ou se moquer : il n’a jamais été question de priver qui que ce soit.

Cette année, on s’engage à acheter mieux pour des fêtes plus en accord avec nos principes. On espère pouvoir compter sur vous !

Merci pour tout l’amour que vous témoignez à nos enfants ❤

Bisous,

Nous !

20171220_182928

minimalisme

Le défi sans jouet – le bilan !

Ça fait déjà un mois que je nous ai lancé le défi d’écarter tous les jouets de la maison, histoire de voir si les enfants trouvaient quand-même de quoi s’amuser. J’étais persuadée que oui, puisque nos enfants ont déjà très peu de jouets et qu’on voit tous les jours les bienfaits du minimalisme à ce niveau, mais je voulais pousser l’expérience à l’extrême. J’avais précisé que je ressortirais les jeux réclamés par les enfants, et que je reviendrais vous dire lesquels auraient retrouvé leur place dans notre salon.

Aujourd’hui, c’est l’heure du bilan !

 

Première semaine

Jouets rendus :

– Ozobot, le petit robot programmable (que William venait tout juste de recevoir pour son anniversaire)

ozobot

– Le jeu de société « Gagne ton papa », un super jeu de logique et de géométrie

gagne ton papa

– Un grand drap de soie Sarah’s silk (qui sert de déguisement, couverture, toit pour une cabane, …)

sarah silk

Observations :

Les enfants ont demandé ces jouets-là en particulier, mais n’ont pas du tout mentionné que les jouets avaient disparu : l’ont-ils seulement remarqué ?

On a beaucoup été jouer dehors, notamment au parc (enfin, auX parcS, puisqu’on en a profité pour en explorer des nouveaux). On a aussi beaucoup été à la bibliothèque, à des groupes pour enfants, et à des rencontres avec d’autres familles, bref : on a finalement été relativement peu à la maison.

 

Deuxième semaine

Jouets rendus :

– L’arc-en-ciel Grimms, en toute fin de semaine.

arc en ciel grimms
Cherchez pas le même, c’est une édition limitée (« Gwawr », pour Babipur)

 

Observations :

On est encore beaucoup sortis cette semaine, mais pas tant que ça à l’extérieur puisque le temps s’y prêtait moins.

Les enfants ont passé la grande majorité de leur temps à faire du dessin ou d’autres activités artistiques, et à lire (pas étonnant, vu la quantité de livres de bibliothèques qu’on a amassée ^^).

Quand ils ont joué ensemble aux jeux ressortis (ce qui n’était même pas tous les jours), ils y ont passé vraiment beaucoup de temps.

 

Troisième semaine

Jouets rendus :

– Aucun !

Observations :

Les enfants ont énormément joué à faire semblant, un peu avec les jouets ressortis (notamment la grande cape de soie), un peu avec les objets du quotidien (coussins, verres en plastique, …), beaucoup avec rien d’autre que leur imagination.

Note importante : quand on a reçu des enfants à la maison (plusieurs fois cette semaine-là), eux avaient beaucoup de mal à trouver de quoi s’occuper ! C’est la première fois qu’on voyait aussi nettement une différence entre nos enfants (habitués à jouer avec pas grand-chose), et ceux des autres (qui ont sans doute beaucoup plus de jeux à la maison). On a donc dû être un peu plus présents que d’habitude avec les enfants des autres pour les aider à trouver des choses intéressantes à faire. William, Ezra, et Noé (et Eden, mais elle est encore petite et joue plus souvent seule…) n’ont pas eu l’air de remarquer cette différence.

Petit échange entre William et une copine :

W : On joue au restaurant !

Sa copine : Ok ! Elle est où ta cuisine ?

W : Là ! (en montrant le canapé)

Sa copine (regarde le canapé, confuse…) : Mais… Ils sont où tes jouets de cuisine pour jouer au restaurant ?

W (fait tourner sa main dans le vide, puis met ses mains côte-à-côte comme pour présenter un plat) : Voilà, c’est prêt ! Tu veux goûter ?

(Après quelques minutes, sa copine s’est prêtée au jeu et ils ont passé un bon moment à cuisiner des tartes épinards-cailloux-fromage et des desserts orange-patate-poivron.)

 

Quatrième et dernière semaine :

Jouets rendus :

– La Wobbel board (je vous en parle en détails ici)

wobbel

– L’escalier à compter Grimms (j’avoue, un de mes jeux préférés… Mais il faut dire que tous ceux qu’on a, je les aime d’amour <3)

escalier à compter

Observations :

Bien que les enfants aient continué à jouer avec plaisir aux jouets ressortis durant le mois, ils ont passé beaucoup plus de temps à faire autre chose : faire semblant, jouer dehors, lire, dessiner, raconter des histoires, voir des copains, … Et leurs jouets préférés restent les objets du quotidien !

 

Alors, que va devenir notre petite pile de jouets dans tout ça ?…

36630725_2240337169324806_1080892300302745600_o
Les seuls jouets des enfants avant le défi

Comme je l’avais précisé dans le premier post, on n’a pas l’intention de tout virer pour toujours ; ils vont donc regagner leur place dans le salon dès demain. Mais on va tout-de-même en profiter pour faire un tout petit tri (tout petit, parce qu’on ne peut pas dire qu’il y ait beaucoup à trier !)

Pas d’inquiétude, aucun enfant n’a été traumatisé pendant ce dernier mois 😉 Le défi n’aura pas été  zéro jouet puisque six ont été rendus, mais on peut dire que ça aura prouvé que les enfants n’ont vraiment pas besoin de beaucoup pour être heureux – et peut-être aussi qu’ils sont plus aptes à jouer avec un rien lorsqu’ils en ont l’habitude… Mais de notre humble expérience, tous les enfants sont capables de développer suffisamment leur imagination pour s’amuser avec peu… Même s’il faut les accompagner au début 🙂

Si vous êtes intéressés par les jouets qu’on a gardés (parce que je suis persuadée que la qualité des jouets qu’on a joue aussi beaucoup !), j’ai commencé une petite série de photos #lesjouetsdesweiner sur mon compte Instagram pour vous en parler plus en détails 🙂

 

41512468_701462266874656_3546597535621578752_n
Rejoignez-nous donc 🙂

(Images prises sur les sites internets des marques des jouets concernées)

minimalisme

Une semaine pour désencombrer – Jour 6 : le matériel créatif

40535895_965523743620249_2498154374665076736_n

Que ce soit le vôtre ou celui de vos enfants… Il est toujours bon d’y faire un tri régulier !

– Commencez par enlever les feutres, stylos etc qui ne marchent plus
– Parcourez les cahiers, livres de coloriages, et autres, pour vérifier qu’ils sont tous encore en état d’être utilisés (peut-être sont-ils finis mais ont-ils été remis au même endroit ?)
– Avez-vous un espace dédié au matériel créatif ? Si oui, assurez-vous que vos affaires y soient rangées de manière à toutes y rentrer- et si vous pensez manquer de place, vous pouvez peut-être diminuer la quantité de ce que vous âgée plutôt que d’agrandir votre placard ? 😅

Encore une fois, la quantité que vous garderez chez vous ne sera forcément pas la même que chez d’autres ; ne cherchez pas à vous limiter à un nombre précis, mais pensez simplement à vous poser la question « ai-je vraiment besoin / envie de ça ? ». S’il s’agit de quelque chose que vous avez acheté sur le coup il y a deux ans mais que vous n’avez jamais pris le temps d’utiliser, vous pouvez sans doute l’offrir à quelqu’un.

Chez nous, on a un meuble de rangement dédié au matériel créatif. Ce qu’on a dans les tiroirs :
– feuilles de papier blanches et de couleur
– feuilles de papier cartonné
– cahiers d’art
– feutres (qui marchent !)
– cailloux (#LoveontherocksFrance)
– feutrine, papier de soie
– peinture et pinceaux
– colle, ciseaux, stylos, règles, etc.
On garde tout ça car fréquemment utilisé. Par contre, on ne stocke pas 1000 ans à l’avance, et pour tout le reste, on achète au fur et à mesure si besoin/envie (pour faire un projet en particulier) Tout est à portée des enfants, pour qu’ils puissent y accéder bien-sûr, mais aussi pour qu’ils puissent ranger seuls !

Autre point épineux : que faire des créations des enfants ? 🤔 Inutile de tout garder… Même si c’est dur (pour nous, surtout !), on ne peut pas de façon réaliste stocker toutes leurs œuvres d’art. Quelques pistes : les mettre en valeur quelques temps (en les accrochant au mur par exemple) puis s’en débarrasser sans scrupule, garder uniquement les meilleures (peut-être les plus représentatives ? Chez nous on garde environ un dessin par an par enfant qui finit dans leur valise à souvenirs, dont ils feront ce qu’ils veulent plus tard), prendre des photos de celles qui vous/leur plaisent le plus pour garder une trace de leur travail… Mais en vérité il n’y a pas 36 solutions : le meilleur moyen de ne pas s’encombrer, c’est d’arriver à s’en détacher et de les jeter ! Ce qui compte le plus, c’est l’action de créer, pas le résultat final ❤️ Allez, au boulot ! 💪

Photo : bricolage Elmer 🐘 très facile à faire avec un éléphant découpé dans du carton, de la colle, et des petits bouts de papier de soie colorés 👍

40524677_458552907965115_9202597696655851520_n

C’est le dernier jour de cette semaine de défi desencombrement… Demain c’est dimanche, on se repose et on profite de ce qu’on a déjà réussi à faire ! Bravo à tout ceux qui ont participé 💪

[Post original]

minimalisme

Une semaine pour désencombrer – Jour 5 : les jouets

40441222_947305222138250_7404312383222448128_n

Un sujet qui me passionne… Il y aurait tant à dire ! Mais pour aujourd’hui, on va se concentrer sur le thème de la semaine et je vais juste vous donner des astuces pour faire le tri dans les jouets de vos enfants.

Première chose : si vos enfants sont déjà grands, faites-les participer. Inutile de les traumatiser en enlevant du jour au lendemain des jeux auxquels ils sont peut-être plus attachés que ce que vous pensez. Expliquez leur votre démarche et montrez leur ce que vous avez déjà trié dans VOS affaires : c’est une histoire de famille ! Si vos enfants sont encore petits, n’hésitez pas à faire le tri pendant la sieste. Personnellement, quand on a commencé à se débarrasser du trop plein de jouets des enfants, on l’a fait sans leur demander leur avis (ils avaient 6 mois et 2 ans). Maintenant, on s’en occupe ensemble.

Vous pouvez jeter / donner :
– les jouets cassés
– ceux auxquels il manque des pièces
– les jeux auxquels vos enfants n’ont pas joué depuis plusieurs semaines / mois
– les jeux qu’ils ont en plusieurs exemplaires
– les jeux qui n’ont aucun intérêt et qui ne vous plaisent pas particulièrement (dans le cas où vous faites le tri pour vos petits enfants)
– les petites babioles récupérées des fast food et autre

Parfois on peut avoir tendance à vouloir garder des jouets pour de « mauvaises » raisons, par exemple :
– parce que ça vous plaît à VOUS alors que votre enfant n’y montre pas d’intérêt
– parce que vous vous dites que vos futurs enfants ou petits enfants auront peut-être envie d’y jouer
– parce que c’est quelqu’un qui vous l’a offert et que vous ne voulez pas lui faire de la peine
– parce que vous l’avez payé cher
Dans ces cas-là, je vous encourage à vous faire un peu violence et à passer outre 💪 (je sais que ce n’est pas facile)

Un piège commun avec les jouets, c’est de vouloir acheter de plus en plus de moyens de rangement pour tenter de minimiser le désordre, plutôt que de diminuer le nombre de jouets.

Rappelez-vous que peu de jouets = une maison rangée beaucoup plus rapidement (et facilement par vos enfants !). Les enfants s’émerveillent de tout et jouent avec un rien 🙂

Bien-sûr, pour éviter d’être à nouveau encombrés, ou d’empirer la situation, le plus important est de revoir ses habitudes d’achat… Particulièrement en ce qui concerne les anniversaires et les fêtes. (mais aussi les achats compulsifs au cours de l’année, alléchés par une offre spéciale par exemple…) Et en changeant vos habitudes, vous aurez les moyens d’investir dans des jouets de meilleure qualité–tout le monde y gagne ! Ne vous découragez pas, continuez d’expliquer votre démarche à vos proches et à vous rappelez pourquoi vous faites ça, et petit à petit, vous verrez du changement !

C’est très très condensé, mais vous avez un point de départ pour vous lancer… Alors c’est parti ! Et si le sujet vous intéresse, surveillez mon blog le mois prochain… J’aurai l’honneur d’avoir un post invité de quelqu’un qui s’y connaît très bien et qui aura plein de réflexions à vous partager ! ❤️
(PS : reste environ une semaine pour le défi sans jouet, je vous ai fait des petits bilans semaine après semaine sur Instagram mais je n’oublierai pas de venir faire un bilan général ici :))
minimalisme

Une semaine pour désencombrer – Jour 4 : la cuisine

40457454_295573651032044_8374537798807453696_n

Même si elle n’est pas du tout à notre goût (les joies de la location 😏), on a de la chance d’avoir une grande cuisine… Trop grande pour nous d’ailleurs, puisque la moitié de nos placards sont vides ! Ça ne nous empêche pas, comme dans chaque pièce de la maison, de continuer à faire le tri régulièrement afin d’éviter d’être à nouveau encombrés. Ça va vite ! Mais de manière générale, elle reste désencombrée. Bien-sûr, ça ne veut pas dire qu’elle est tout le temps propre et rangée (je dirais même qu’avec une famille nombreuse, elle est souvent en désordre !), mais ça nous prend sincèrement très peu de temps de la ranger, et après un coup d’éponge sur les surfaces, elle est parfaite !

La cuisine est l’un des endroit où on accumule le plus. Mais ne soyez pas effrayés par l’ampleur de la tâche ; rappelez-vous qu’un petit peu de progrès vaut mieux que rien du tout. Vous pouvez soit l’étaler sur plusieurs jours, soit vous donner une limite de temps (ex : 30 minutes) et faire un maximum pendant ce temps-là.

Faites le tri dans :
– vos livres de cuisine
– votre vaisselle
– vos appareils de cuisine
– vos produits ménagers
– les tupperwares ou autres boîtes
– ce qui traîne sur vos plans de travail
Des questions à se poser pour aider à se décider :

– Est-ce que je l’utilise régulièrement ?
– Est-ce que j’en ai en plusieurs exemplaires ?
– Est-ce que ça me facilite la vie ?
– Est-ce que j’achèterais ça aujourd’hui ?

Ne réfléchissez pas trop ; s’il s’agit de quelque chose que vous n’avez pas utilisé depuis des mois ou que vous aviez oublié que vous aviez, c’est que vous pouvez vous en passer !

Bon courage ! 💪

[Post original]

minimalisme

Une semaine pour désencombrer – Jour 3 : la déco

40245353_1659694870808870_8328154230774824960_n
Bon, je n’ai pas de talents de décoratrice… (Un de mes rêves serait d’avoir assez de sous pour payer quelqu’un pour décorer notre maison ! 😍 Bref 😅) Mais peu importe, tout le monde peut se lancer ce défi, même si vous êtes comme moi 😇

Aujourd’hui, on ne reste donc pas dans une seule pièce, mais on fait un tour rapide de toute la maison !

Observez vos éléments de déco (tableaux, plantes, bougies, tapis, coussins, etc.) et pour chaque objet, posez-vous la question : « est-ce que ça me plait VRAIMENT ? »

Parfois, on peut avoir à tendance à garder des choses par culpabilité parce que :
– ça nous a coûté cher
– c’était un cadeau
– ça a une valeur émotionnelle

Vous avez le droit d’avoir des goûts qui changent et une maison qui vous plaît MAINTENANT. On se sent mieux dans un chez soi adapté à ses goûts, alors rendez-vous service et ne gardez que ce qui vous rend vraiment heureux !

Profitez-en pour débarrasser vos surfaces (meubles, bibliothèques, …) du superflu afin de mettre en valeur les objets de déco que vous voulez gardez ❤ La pile de courrier à trier, les trucs posés là en attendant de les ranger ? C’est le moment de leur trouver une place définitive (ou de s’en débarrasser ) pour gagner de l’espace !

Petit conseil : n’hésitez pas à vendre vos objets de valeur qui ne vous plaisent plus, mais n’essayez pas de tout vendre… Ça prend du temps, ça ne marche pas toujours, et en attendant,ça continue à encombrer ! Pensez plutôt à les donner : vous ferez d’une pierre deux coups en vous rendant service à vous-même ET à quelqu’un d’autre 👍

[Post original]

minimalisme, Non classé

Une semaine pour désencombrer – jour 2 : la salle de bain

40227555_553824068370746_1328478670787969024_n

Après la garde-robe, on s’attaque aujourd’hui à la salle de bain !

Comme vous pouvez le voir, la nôtre est toute petite… Mais même pour une famille nombreuse, c’est suffisant quand ça n’est pas encombré d’affaires !

Si vous faites partie de ceux qui ont trop de choses dans leur salle de bain, pas de panique, c’est une pièce assez simple pour faire le tri.

La première chose que vous pouvez faire, c’est de fouiller dans vos produits de beauté, maquillage, soins, accessoires à cheveux, et de vous débarrasser sans scrupule de ce qui est périmé, dépassé, abîmé, vide, que vous ne portez plus ou que vous n’avez pas l’intention de porter un jour (sans scrupule on a dit, même si c’est un cadeau de tata Odette…)

Ensuite, vérifiez la quantité d’appareils que vous possédez. Peut-être que vous avez juste ce qu’il faut, mais si vous trouvez des duplicatas, demandez-vous si vous avez vraiment besoin de deux rasoirs électriques (ou autre…), et gardez uniquement celui que vous utilisez le plus souvent.

Vous pouvez aussi appliquer ce concept aux savons et shampoing : par exemple, pouvez-vous passer à un seul produit pour toute la famille ?

Enfin, considérez ce que vous stockez « au cas où ». La peur de manquer nous pousse parfois à acheter bien plus que nécessaire… Avez-vous un stock trop important de papier toilettes, dentifrices, savons en rab ? Ne les jetez pas bien-sûr, mais rangez les peut-être ailleurs pour faire de la place dans les placards de votre salle de bain et apprécier le gain de place… Et la prochaine fois, n’achetez pas tant d’un coup ! Promis, vous n’allez pas mourir si vous devez un jour utiliser le savon de la cuisine pendant quelques heures le temps d’en racheter un autre parce que vous avez oublié de le faire la veille 🚿 Et en attendant, votre salle de bain restera ordonnée et plus facile à nettoyer : un petit coup de chiffon sur les surfaces maintenant désencombrées, et voilà ! 🙂

A vous !

(Post original sur Instagram)