BD, illustrations

Comment mes dessins ont évolués

LE DESSIN M’AVAIT MANQUÉ !!!!!!

 

Voilà c’est dit, je me sens mieux. Pfiou ! Respirons un bon coup et reprenons depuis le début…

La première fois que j’ai pris un crayon, comme beaucoup d’enfants, je ne m’en souviens pas.

La première fois que ça m’a marqué, c’était quand ma petite sœur est rentrée de maternelle avec un dessin qui avait obtenu les félicitations du maître. Un immense bonhomme blanc sur un fond de toutes les couleurs. Mes parents étaient tellement fiers qu’ils l’avaient affichés sur un mur de la maison et ne tarissaient pas d’éloges à son sujet. A partir de ce jour, ma sœur est devenue celle qui dessinait bien. Et j’étais jalouse. Par hasard, quand c’était l’heure de dormir le soir et que je laissais la porte de ma chambre entrouverte pour avoir un peu de lumière, je voyais le fameux bonhomme dessiné. Je me souviens avoir pensé que J’ALLAIS apprendre à dessiner aussi bien que ma sœur, parce que l’idée de ne pas être la première m’insupportait (<= enfant détestable bonjour). C’est à partir de ce moment que j’ai commencé à étudier les dessins des autres. Je devais avoir 6 ou 7 ans, je ne sais plus. Je passais parfois des heures à regarder ce qui me plaisait dans les dessins de mes copines, des maîtresses, de ma mère qui dessinait un peu avec nous à l’époque, de mon grand-père qui dessinait aussi très bien, et bien sûr des images dans les livres…

Je n’avais pas de talent inné, mais j’ai découvert que j’aimais beaucoup regarder les images. C’est comme ça vraiment que tout a commencé.

En grandissant je me suis découvert une passion pour les BD et j’ai compris petit à petit ce qui me plaisait le plus dans les dessins. Je dessinais mes propres petites BD dans les marges de mes cours à l’école… (Petite anecdote : un jour où j’avais ramené une mauvaise note en histoire et où mon père avait vu mes dessins dans mon cahier d’Histoire, il m’avait dit : « C’est pas en dessinant que tu vas gagner ta vie ! » (aujourd’hui il est fier de moi, enfin, je pense ^^))

perles lycée
Au lycée on était un petit groupe de copines et je dessinais les perles qu’on sortait (ça venait souvent de ma meilleure amie Fimay, comme sur ce dessin)

Mais SURTOUT, je dessinais dans mes cahiers de vacances ! Ces cahiers que j’ai tenus de mes 14 à mes 19 ans et dans lesquels j’écrivais tous les jours pendant toutes les vacances d’Eté. Je les ai encore aujourd’hui et ils sont très chers à mes yeux ! (à l’époque j’étais drôle)

12767314_1142827425742458_36095488_n
Extrait de mon dernier journal

Ces journaux sont tellement drôles et j’ai tellement pas envie de les perdre que j’ai commencé à les mettre au propre, mais c’est un travail de longue haleine…

26542981_1965383673486825_1929090455_o
Extrait au propre de mon journal de mes 15-16 ans

 

Et puis là où vous êtes arrivés, c’est quand j’ai partagé mes premiers dessins sur internet. C’était sur eklablog, quand une copine qui rigolait bien en regardant mes dessins de maman m’a conseillé d’ouvrir un blog.

10409549_662135133863981_3862923210290193704_n.jpg
Un des premiers dessins que j’ai partagés

 

Puis j’ai ouvert une page Facebook qui a cartonné à partir du moment où j’ai partagé ce dessin :

dessin qui cartonne.png
489 partages

J’ai osé sortir une première BD en auto-édition qui est COLLECTOR et j’ai un peu honte quand je la regarde honnêtement haha… Mais un grand merci aux tous premiers fans qui soutenaient déjà mes talents (contestables)

 

 

extrait bd 1
Extrait de cette première BD, Enceinte et épanouie 

 

Puis il y a eu une deuxième BD, La vie de maman, c’est que du bonheur, pour laquelle je suis passée par une maison d’édition. Mais je n’ai malheureusement pas un bon retour d’expérience (je vous en parlerai un jour), même si j’avais de bons retours de votre part 🙂

5ObC9ySTsp0SiA01noodxUNsjiA
Extrait de cette BD qui n’est malheureusement plus en vente et je peux rien y faire 😦

 

En parallèle, j’ai commencé à travailler officiellement comme illustratrice. J’étais à mon compte, avec toutes les joies et les peines qui vont avec !

gourmandise_png__1045545
Ah, les petites étoiles, c’était mon premier amour… J’en dessinais tout le temps, partout, bien avant de dessiner des personnages ! Repris ici pour poster sur mon book

 

Et puis il y a eu la troisième BD, Il reste du chocolat ! Je suis à nouveau passée par l’auto-édition pour celle-ci et elle a eu beaucoup de succès ! Merci à vous, que j’étais heureuse de voir la BD entre vos mains !

11.png
Extrait de la 3ème BD

 

Après ça, eh bien… Dégoûtée par les personnes, les pages Facebook, les comptes Instagram, et même les entreprises qui « partagaient » mes dessins sans mentionner mon nom, parfois en enlevant ma signature, et parfois même en y collant leur logo… J’ai décidé d’arrêter de partager mes dessins et d’arrêter mon activité d’illustratrice.

Je suis retournée vivre en Angleterre. J’ai profité de mes enfants. J’ai retrouvé le bonheur de dessiner par plaisir 🙂 Par exemple pour Love on the rocks (peindre des pierres pour les cacher et qu’elles soient trouvées par des inconnus)

43951910_2440593989299122_1164564482341470208_n
Ici j’ai essayé de reproduire les dessins de Quentin Blake, que j’adore

 

Entre temps il y a eu des milliers d’idées et des projets qui n’ont pas vu le jour, comme cette BD sur l’expatriation que j’avais commencée à faire et que j’ai mise en pause, ne sachant pas trop ce que je voulais en faire.

24796679_1754598644558789_8721556725584226885_n.jpg
J’ai fermement l’intention de la reprendre, de la retravailler, bref, d’en faire quelque chose… Mais c’est encore un peu flou pour le moment donc je me laisse le temps.

 

Tout ça nous amène à maintenant ! Maintenant, j’ai décidé que finalement, le dessin me manquait, et que peut-être je pouvais reprendre. Je me suis à nouveau mise à mon compte et j’ai repris officiellement. Et comme tous les artistes, à force de pratique, de temps, d’envies et de goûts personnels, j’ai évolué. Je préfère maintenant rester minimaliste dans les couleurs que j’utilise (tout en gardant un côté vif que j’aime bien).

sexy chewbacca
Un vieux dessin que j’ai repris

 

Alors oui, certains ne sont pas contents, certains préféraient avant… Ce que je conçois totalement ! Mais cette pause d’un an m’a permis de me concentrer sur mes envies à moi – après tout, c’est mon travail, et j’ai été trop influencée dans le passé par les attentes de ceux qui me suivent. J’apprécie énormément vos retours, mais j’ai besoin d’avancer en faisant ce qui me plait à moi !

Il fut un temps où je ne dessinais pas les nez et où mes yeux étaient des bâtons, bref, l’évolution, quand on pratique, c’est inévitable 🙂

1
Regardez comme j’ai évolué en cinq ans !

 

Mais, que – comment ? Pourquoi mes dessins sont en anglais, vous dites ?

Ah oui, comme j’habite en Angleterre maintenant, j’essaie de développer une communauté anglophone autour de mes dessins. C’est là que je vois tout le chemin parcouru, parce que c’est très dur ! Personne ne me connait ici et mes mini BD anglaises sont encore très méconnues. Qu’à cela ne tienne, je continue à poster sur mon compte anglais, et j’en profite justement pour retravailler d’anciens dessins. C’est un exercice très intéressant !

Sur mon compte français, ces derniers temps, j’ai surtout partagé les illustrations de vos jolies familles.

Marie Ange Lafaysse.jpg
Comme celle-ci

 

Mais depuis que j’ai décidé de garder le plaisir de gribouiller ce que je veux, quand je veux, si je veux, je m’éclate à partager d’autres choses.

citrons
Comme ces petits citrons 

 

Et bien-sûr, il y a ma nouvelle BD en cours, bien que ce ne soit qu’un projet pour le moment puisqu’elle ne verra le jour que si le montant dont j’ai besoin pour l’imprimer est atteint sur Ulule… Mais on y est presque, déjà 90% !

014
Extrait de la nouvelle BD Le roi du silence

 

J’aimerais reprendre les dessins en français et vous les partager à nouveau, mais j’avoue avoir encore un petit blocage par peur d’être mal reprise et malmenée (oui il y a une limite au nombre de fois où on peut entendre « tavékapa mettre té dessins sur internet si tu voulépa que je le reposte lol, de koi tu te plain sa te fé de la pub ») Mais j’y pense, j’y pense…

Voilà ! Je crois que vous savez tout 🙂 En résumé, je suis partie de rien, je n’ai fait aucune école d’art, je n’ai pris aucun cours, j’ai juste observé et pratiqué, pendant longtemps… Et j’ai eu une chance folle, celle d’avoir des abonnés en or qui ont partagé mes dessins 🙂

Après ces quelques années en tant qu’illustratrice, si je devais donner des conseils à ceux qui sont attirés par le dessin, je leur dirais de ne pas attendre que leur dessin soit parfait (on ne le trouve jamais parfait), de continuer à s’entraîner, et d’essayer de garder cette petite flamme qui fait que ça reste un plaisir. Aujourd’hui j’aime ce que je fais et je n’ai pas envie que ça change 🙂

12 réflexions au sujet de “Comment mes dessins ont évolués”

  1. Mais quel post intéressant! J’adore voir ton évolution ! J’ai ta première BD collector (je t’ai connu via la campagne ulule de cette dernière d’ailleurs) et je suis donc heureuse de pouvoir te dire que tu as certains fans qui aiment tes changements ! J’ai été super heureuse que tu reprennes le dessin, mais j’adore suivre ta famille au quotidien même sans dessin 😉

    Continue à faire ce que tu aimes et qui te plaît !

    J'aime

  2. Comme je te comprends par apport au partage !! À ma toute petite échelle ça me rend déjà folle de retrouver mes photos sur Instagram ou Facebook sans être identifiée, alors quand on a passé autant de temps pour créer un dessin ça doit être insupportable et l’idée de republier dure à prendre !!

    J'aime

  3. Je vous suis depuis le début, j’ai toujours été fan et j’y resterais! J’adore ce que vous faite, votre franchise, votre savoir faire, dire tout haut ce que l’on pense et garde pour nous!
    Continuez à faire ce que vous aimez!

    J'aime

  4. J’ai tellement ri de tes carnets d’ado ! Je faisais aussi des BD de moments de lycée et j’avais une copine qui en faisait aussi mais ça tombait toujours a plat sa chute. Elle nous a sorti  » c’est parceque j’ai de l’humour a l’oral mais pas a l’écrit » LOL
    Bref, merci de partager avec nous ces dessins, ces moments de vie de famille qui nous deculpabilisent (l’hiver j’ai du velcro sur les jambes, j’assume moyen….) Et ces moments d’artiste et de vie professionnelle en tant qu’indépendant, c’est pas facile tous les jours… Pour ma part je n’ai pas la BD colléctor mais j’ai les 2 autres. Il reste du chocolat je l’ai achetée en 7 exemplaires pour les cadeaux de naissance ! Là je vais en prendre 5!
    Continue a évoluer dans tes dessins, c’est le sens de la vie l’évolution !

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s