minimalisme

Le défi sans jouet – le bilan !

Ça fait déjà un mois que je nous ai lancé le défi d’écarter tous les jouets de la maison, histoire de voir si les enfants trouvaient quand-même de quoi s’amuser. J’étais persuadée que oui, puisque nos enfants ont déjà très peu de jouets et qu’on voit tous les jours les bienfaits du minimalisme à ce niveau, mais je voulais pousser l’expérience à l’extrême. J’avais précisé que je ressortirais les jeux réclamés par les enfants, et que je reviendrais vous dire lesquels auraient retrouvé leur place dans notre salon.

Aujourd’hui, c’est l’heure du bilan !

 

Première semaine

Jouets rendus :

– Ozobot, le petit robot programmable (que William venait tout juste de recevoir pour son anniversaire)

ozobot

– Le jeu de société « Gagne ton papa », un super jeu de logique et de géométrie

gagne ton papa

– Un grand drap de soie Sarah’s silk (qui sert de déguisement, couverture, toit pour une cabane, …)

sarah silk

Observations :

Les enfants ont demandé ces jouets-là en particulier, mais n’ont pas du tout mentionné que les jouets avaient disparu : l’ont-ils seulement remarqué ?

On a beaucoup été jouer dehors, notamment au parc (enfin, auX parcS, puisqu’on en a profité pour en explorer des nouveaux). On a aussi beaucoup été à la bibliothèque, à des groupes pour enfants, et à des rencontres avec d’autres familles, bref : on a finalement été relativement peu à la maison.

 

Deuxième semaine

Jouets rendus :

– L’arc-en-ciel Grimms, en toute fin de semaine.

arc en ciel grimms
Cherchez pas le même, c’est une édition limitée (« Gwawr », pour Babipur)

 

Observations :

On est encore beaucoup sortis cette semaine, mais pas tant que ça à l’extérieur puisque le temps s’y prêtait moins.

Les enfants ont passé la grande majorité de leur temps à faire du dessin ou d’autres activités artistiques, et à lire (pas étonnant, vu la quantité de livres de bibliothèques qu’on a amassée ^^).

Quand ils ont joué ensemble aux jeux ressortis (ce qui n’était même pas tous les jours), ils y ont passé vraiment beaucoup de temps.

 

Troisième semaine

Jouets rendus :

– Aucun !

Observations :

Les enfants ont énormément joué à faire semblant, un peu avec les jouets ressortis (notamment la grande cape de soie), un peu avec les objets du quotidien (coussins, verres en plastique, …), beaucoup avec rien d’autre que leur imagination.

Note importante : quand on a reçu des enfants à la maison (plusieurs fois cette semaine-là), eux avaient beaucoup de mal à trouver de quoi s’occuper ! C’est la première fois qu’on voyait aussi nettement une différence entre nos enfants (habitués à jouer avec pas grand-chose), et ceux des autres (qui ont sans doute beaucoup plus de jeux à la maison). On a donc dû être un peu plus présents que d’habitude avec les enfants des autres pour les aider à trouver des choses intéressantes à faire. William, Ezra, et Noé (et Eden, mais elle est encore petite et joue plus souvent seule…) n’ont pas eu l’air de remarquer cette différence.

Petit échange entre William et une copine :

W : On joue au restaurant !

Sa copine : Ok ! Elle est où ta cuisine ?

W : Là ! (en montrant le canapé)

Sa copine (regarde le canapé, confuse…) : Mais… Ils sont où tes jouets de cuisine pour jouer au restaurant ?

W (fait tourner sa main dans le vide, puis met ses mains côte-à-côte comme pour présenter un plat) : Voilà, c’est prêt ! Tu veux goûter ?

(Après quelques minutes, sa copine s’est prêtée au jeu et ils ont passé un bon moment à cuisiner des tartes épinards-cailloux-fromage et des desserts orange-patate-poivron.)

 

Quatrième et dernière semaine :

Jouets rendus :

– La Wobbel board (je vous en parle en détails ici)

wobbel

– L’escalier à compter Grimms (j’avoue, un de mes jeux préférés… Mais il faut dire que tous ceux qu’on a, je les aime d’amour <3)

escalier à compter

Observations :

Bien que les enfants aient continué à jouer avec plaisir aux jouets ressortis durant le mois, ils ont passé beaucoup plus de temps à faire autre chose : faire semblant, jouer dehors, lire, dessiner, raconter des histoires, voir des copains, … Et leurs jouets préférés restent les objets du quotidien !

 

Alors, que va devenir notre petite pile de jouets dans tout ça ?…

36630725_2240337169324806_1080892300302745600_o
Les seuls jouets des enfants avant le défi

Comme je l’avais précisé dans le premier post, on n’a pas l’intention de tout virer pour toujours ; ils vont donc regagner leur place dans le salon dès demain. Mais on va tout-de-même en profiter pour faire un tout petit tri (tout petit, parce qu’on ne peut pas dire qu’il y ait beaucoup à trier !)

Pas d’inquiétude, aucun enfant n’a été traumatisé pendant ce dernier mois 😉 Le défi n’aura pas été  zéro jouet puisque six ont été rendus, mais on peut dire que ça aura prouvé que les enfants n’ont vraiment pas besoin de beaucoup pour être heureux – et peut-être aussi qu’ils sont plus aptes à jouer avec un rien lorsqu’ils en ont l’habitude… Mais de notre humble expérience, tous les enfants sont capables de développer suffisamment leur imagination pour s’amuser avec peu… Même s’il faut les accompagner au début 🙂

Si vous êtes intéressés par les jouets qu’on a gardés (parce que je suis persuadée que la qualité des jouets qu’on a joue aussi beaucoup !), j’ai commencé une petite série de photos #lesjouetsdesweiner sur mon compte Instagram pour vous en parler plus en détails 🙂

 

41512468_701462266874656_3546597535621578752_n
Rejoignez-nous donc 🙂

(Images prises sur les sites internets des marques des jouets concernées)

17 réflexions au sujet de “Le défi sans jouet – le bilan !”

  1. Merci pour ce retour d expérience. Ici je prévois un grand tri car effectivement, ils en ont trop, et pourtant, leurs chambres sont loin d être encombrées. Je viens de faire un tri dans les livres, ceux qui ne regardent pas ou bien ceux pour lesquels leur intérêt est passé.
    Mes deux garçons qui ont 4 et 5 ans ont quand même un jeu qui revient souvent (pour le moment) les legos Duplo !

    J'aime

  2. C’est génial ! J’ai 4 enfants aussi on a déjà diminuer de moitié mais on pourrait encore diminuer de moitié mais j’y vais mollo mes 2 grands ont protesté 😂 pour Noël on aimerait soit offrir l’escalier à compter soit la grande pyramide Grimm. On hésite!

    J'aime

  3. Merci à toi ! Je n’ai QUE deux enfants, de 2 et 4.5 ans et nous sommes pourtant vigilants à ne leur offrir des cadeaux qu’à leur anniversaire et Noël… mais ils en ont beaucoup plus que les tiens ! On s’est déjà fait la réflexion de faire un gros tri car ils n’exploitent pas tout, et ont tendance à les oublier et donc, à ne plus savoir qu’en faire… et puis reste ces petits jouets de « M…. » accumulés par les cadeaux McDo ou BK… attendus par les enfants mais qu’on enverrait bien à la poubelle direct ! Bon, on n’a qu’à plus aller dans les fast-food me diras-tu… alors oui, mais non, on y va peu mais on y va toujours un peu ! Oui je sais, c’est mal, mais on fait comme on peut ! 🙂
    Par ailleurs, nous sommes dans une démarche de consommation la plus « zéro déchet » et durable possible… on essaye de l’appliquer dans nos choix de produits alimentaires, cosmétiques et d’entretien de la maison, (par vrac, le lavable-réutilisable, le fait-maison, ou, à défaut, à minima au bio, local et/ou écologique…) mais il est vrai, pas encore pour les jouets ! à méditer donc !
    Je m’interroge juste sur l’absence de vélos, porteurs ou draisiennes sur ta photo… Comment vous y palier ? Cela ne vous manque pas ?!
    Je suis curieuse d’avoir ta réponse !
    Bonne continuation dans ta grossesse et ta vie de famille accomplie !

    J'aime

      1. ok, merci ! j’avais déjà lu cet article mais n’avais pas prêté attention à « exceptés les vélos ». Franchement, j’ai bien envie d’essayer de m’inspirer de ce que tu as fait… C encore possible avec le petit de 2 ans… ma fille de 4 ans et demi, qui est du genre « accumulatrice » va avoir du mal à se séparer de certains jouets et même si on le fait quand elle dort, elle nous questionnera ensuite. On va s’y pencher !! Le moins ici, c’est le mieux, j’en suis persuadée. Tes enfants ne manquent pas d’imagination et c’est tellement important qu’ils la conservent le plus possible !
        Au plaisir de te relire

        J'aime

      2. Autre question qui me vient… Nous avons une famille nombreuse qui souhaite « gâter » les enfants à leurs anniversaires ou Noël, alors même si on limite leurs pulsions d’achat, en proposant des achats groupés sur des jouets plus chers ou des abonnements à des magazines par exemple, il est parfois difficile de les réfréner… as-tu des astuces pour que tes proches suivent vos envies de minimalisme ? Comment arrives-tu à leur faire comprendre que les « gâter » moins, ce n’est pas les aimer moins ? Merci de tes réponses !

        J'aime

  4. C’est génial ! Je retrouve mes enfants dans ce côté « jeux imaginaires » comme la cuisine sur le canapé 😊 !
    Je suis étonnée par votre facilité à faire des rencontres ça m epate ! 😮 vous avez déjà réussi à rencontrer des familles (non sco? ) et des groupes de parents ! Je n’y arrive pas dans ma propre ville en France 😔

    J'aime

  5. Bonjour Heloise,

    peut-être la question a été posée et j’ai raté, mais que suggères-tu pour les tout-petits, disons nouveaux nés jusqu’à 6 mois?
    Mise à part ca, pour les un peu plus grands, je suis tout à fait d’accord qu’ils n’ont pas besoin de tonnes de jouets, ou plutôt, tout peut devenir un jouet 🙂

    Merci d’avance

    J'aime

    1. Rien !!! Les tous petits n’ont absolument pas besoin d’autre jouet que les bras de papa et maman et le monde qui les entoure… C’est déjà bien assez stimulant 🙂 Et les objets du quotidien peuvent tout aussi bien devenir des jouets que pour les plus grands de toute façon

      J'aime

  6. Ce que tu peux faire aussi, c’est de faire tourner les jouets. Tu en sors seulement quelques uns, le mois suivant tu les fais disparaitre et tu en met d’autres à la place. Ici, les enfants que je garde ne les réclament pas, ils jouent avec ceux que je laisse dans les placards. Je crois qu’ils n’ont même pas capté que je faisais un échange de jouets. 🙂

    J'aime

  7. Les miens ont des chambres qui dégoulinent de jouets et ils ne jouent jamais aussi bien (et surtout : ensemble) qu’avec un carton vide, une vieille couverture, ou un rouleau de scotch et des feuilles de papier. (Ma fille dit, je cite, qu’elle « aime bidouiller des trucs »).
    Une exception : les Playmobils, qui peuvent occuper mon fils pendant des heures…

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s