Grossesse, accouchement, nouveaux-nés

Il ne s’appelle Nino (changement de prénom tardif)

Ça fait presque un an qu’on a annoncé officiellement que notre fils changeait de prénom. De Nino, il est devenu Noé. Sur le post où je vous en parlais, je précisais que je ne donnerais pas de détails sur les raisons qui nous ont poussées à faire ce changement. Malgré tout, je continue à recevoir régulièrement des messages de personnes qui insistent en me demandant d’en dire plus.

Attention, vous êtes prêts ? Je vais crever l’abcès.

10441062_989108191114383_8918005353217001612_n
Moi à 39 SA

 

NON, je n’ai pas prévu de vous dévoiler pourquoi notre fils a changé de prénom alors qu’il avait déjà deux ans. Comme je l’ai déjà dit, c’est son histoire. C’est un détail qui lui appartient et qu’on veut qu’il soit libre de partager (ou non) plus tard.

Si j’en parle aujourd’hui, c’est simplement pour témoigner qu’il n’y a vraiment pas de quoi en faire toute une histoire 🙂 Pour dire qu’effectivement, ça reste un détail.

11427208_997652143593321_6630728959159093238_n

Notre troisième fils est né le 14 Juin 2015. On a choisi de l’appeler Nino. Comme le veut la loi anglaise, on a déclaré son prénom dans les six premières semaines de sa naissance.

C’était un bébé très calme et qui s’est intégré à notre famille comme s’il avait toujours été là.

1480784_1002242269800975_5108227017629505014_n

On a eu la joie de le regarder grandir et de l’accompagner dans ses apprentissages. On a vu la relation entre lui et ses frères se développer. Et en Janvier 2017, il est même devenu grand frère, et un grand frère très attentionné. Petit à petit, on a appris à le connaître. On a choyé ses forces et ses victoires. Il savait faire craquer (et rire !) son entourage ! Bref, c’était loin d’être un enfant malheureux 🙂

13310360_1214566878568512_1755729880690092818_n

Et puis en Octobre 2017, après des semaines et des mois de réflexion (non, changer le prénom d’un enfant de deux ans ne se fait pas sur un coup de tête :)), on a commencé à l’appeler Noé. Ça n’a pas été difficile, parce qu’on avait simplement l’impression de lui rendre son identité complète. Ça ne l’a pas traumatisé.

Pour la petite histoire, lorsqu’on a dit aux grands frères que Nino allait maintenant s’appeler Noé, ils ont répondu « D’accord », puis « On peut retourner jouer ? »

 

Noé lui-même a très vite repris les personnes qui se trompaient en l’appelant. Pas méchamment, à peine en levant la tête, il précisait : « C’est Loé ! » et c’était la fin de l’histoire. Un détail, je vous dis.

Un détail, parce qu’il a été amené avec amour, parce qu’on a pris en compte notre fils, et parce qu’on a été très bien accompagnés.

17554200_1578471338844729_1179534145407736213_n

 

En quelques jours à peine, Noé était devenu SON prénom, et dans la maison, il n’y avait plus d’erreurs. D’ailleurs, quand on entendait des gens qu’on n’avait pas vu depuis longtemps l’appeler Nino, ça nous faisait tout bizarre, comme si on avait oublié qu’un jour il avait porté ce prénom !

Une anecdote sur le sujet : on avait décidé avec Mat qu’on annoncerait officiellement le changement à tous ceux qui n’étaient pas encore au courant le lendemain de Noël. Nos familles et amis le savaient déjà, bien-sûr. Pour marquer l’officialisation de la chose, on a offert à Noé un livre spécial dans lequel on a écrit un petit mot. C’est Ezra qui m’a aidé à emballer son cadeau. Quand je lui ai expliqué que c’était un livre pour se souvenir que son frère changeait officiellement de prénom, Ezra m’a demandé, confus : « Mais… Il s’appelait comment avant ? » Pourtant, ça faisait à peine quelques semaines qu’on leur avait tout expliqué !

 

Encore une petite anecdote : en préparant notre départ en Angleterre, alors qu’on regroupait les passeports de toute la famille pour passer la douane, William s’est mis a les ouvrir un par un pour regarder nos photos. En ouvrant celui de Noé, il a lu à voix haute : « Nino Elijah Weiner ». Il a marqué une pause, étonné… S’est tourné vers Noé, et lui a dit : « Wahou, tu te souviens quand tu t’appelais Nino ? » Ce à quoi Noé a souri et a répondu « Eh oui » avant de regarder la photo de lui bébé, puis celle de son frère, et de lui demander : « Et sur ton passeport y a écrit quoi ? » Voilà, c’est tout. C’est à quel point il est traumatisé.

Pour autant, on n’en a jamais voulu à ceux pour qui ça a pris plus de temps… Ceux qui vivaient proches de nous s’y sont fait très vite, mais pour d’autres, ça a été plus compliqué. Il faut dire que pas tout le monde n’était d’accord avec notre choix, ce qu’on comprenait tout-à-fait (et en même temps, on savait que c’était notre décision). Alors on n’a jamais été fâchés ou déçus que les gens se trompent parfois en appelant notre fils. Et Noé non plus. Il connait son histoire, il SAIT que Nino, c’était son prénom avant, et que son prénom maintenant, c’est Noé. Finalement, ce n’est pas bien compliqué.

Vous êtes nombreux à nous avoir souhaité bonne chance pour les changements de papiers officiels. On a cette chance qu’il soit né en Angleterre et que la loi soit assez souple sur le sujet. Les papiers sont en cours, c’est un peu long mais c’est très facile. De toute façon, pour nous, ça ne change absolument rien. On a trois fils : William, Ezra, et Noé. Point.

18951004_1682310661794129_382198391791892430_n

Un an après, je peux vous dire qu’on ne regrette absolument pas notre décision.

Ce n’est pas parce qu’on ne souhaite pas partager publiquement les raisons de ce changement de prénom qu’il faut penser que c’est un secret de famille. Ça ne l’est pas. Nos proches sont au courant, et, plus important, LUI est au courant. Ce n’est pas et ça ne sera jamais un sujet tabou.

Quand notre fils était bébé, il était très souriant, gourmand, il aimait les câlins, il adorait la musique, et il s’appelait Nino.

Aujourd’hui, il est audacieux, drôle, attendrissant, il aime toujours autant la musique, et il s’appelle Noé.

C’est un garçon de trois ans bien dans sa peau et plein d’énergie et on ne pourrait pas l’aimer plus ❤

37649316_2282711078420748_6546232270292779008_n

Noé Elijah Weiner

26 réflexions au sujet de “Il ne s’appelle Nino (changement de prénom tardif)”

  1. Tant qu’à être dans le posage de question… sans réponse si c’est trop intrusif ! Quel est le 2e prénom des autres ? Ont ils une signification particulière ?
    Belle soirée à votre belle famille !

    J'aime

  2. J’avoue avoir oublié son 1er prénom. Je trouve que Noé lui va très bien et le plus important ce que lui même le vive bien. Continue de nous partager des bout de ta vie j’adore te lire.

    J'aime

  3. Eh bien je comprends mieux. Je te suis depuis longtemps par petites coupures et j’avais suivi les deux dernières naissances.
    Lorsque j’ai recommencé à te suivre récemment je me suis dit tiens je ne me souvenais pas qu’elle avait un petit Noé (mais je ne me souvenais pas non plus de son prénom d’avant). Et maintenant je comprends mieux.
    J’avoue que je suis curieuse de savoir comment un si petit garcon a pu vous montrer son envie de changer de prénom.
    Mais je ne pense pas non plus que ça le traumatise. Mon fils a deux prénoms et on utilise les deux. Beaucoup ont des surnoms qui sont très utilisés et ils se reconnaissent aussi bien quand on les appelle par leur surnom que par leur prénom.
    Mon surnom on a commencé à me le donner quand j’avais 8 ans. Aujourd’hui on m’appelle plus par mon surnom que par mon prénom, on s’habitue très vite rien de traumatisant, les inquiets peuvent se rassurer.
    Par contre dans ton histoire, ce qui m’étonne c’est que tu as l’air fâchée avec le prénom d’avant. Après peut être que le motif explique le fait qu’il ne faille plus du tout l’appeler Nino.
    Du coup Noé c’est lui qui l’a choisi ?bon courage pour les démarches

    J'aime

    1. Je suis surprise, parce que je ne suis pas du tout fâchée avec ce prénom et je suis heureuse qu’il fasse partie de son histoire. Quant à la raison du changement, que ça vienne de nous ou de lui, ça fait partie des détails qu’on préfère garder pour nous 🙂

      J'aime

  4. Oh oui j aimerais aussi savoir le deuxièmes prénoms des autres enfants. Après sa reste son histoire, votre histoire même si c’est intrigant, un jour nous serons peut être ou pas 😉

    J'aime

  5. Question bête: le « é », l’accent passe en Angleterre ?

    J’ai commencé à vous suivre quand Nino avait 18 mois je pense.
    Quand vous nous avez annoncé que c’était Noé le prénom m’est apparu comme une évidence . (Toujours en toute subjectivité… D’autant plus quon ne connaît pas ce petit bonhomme. ) C’est probablement du à votre sérénité et votre certitude dans votre choix.

    Je crois que la meilleure réponse est la tienne (la votre) Il est né Nino, il est Noé ☺

    J'aime

  6. C’est mignon Noé. Vous avez le droit de changer d’avis, regretter et revenir sur un prénom que vous aimiez beaucoup. C’est humain et vous avez osé sauté le pas.

    J'aime

  7. Noé Nino Paul jade ou germaine
    Le plus important n’est pas pourquoi mais le bien être de l’enfant 😍😍❤❤

    Au passage je viens à peine de percuter (ça fait 5 ans que je te suis…) que ma seconde fille est née le 22 juin 2015 😍😍😍
    Ils sont du même âge et nous demain parcontre nous allons vivre notre 1ère rentrée à l’école.
    Bisous à vous tous

    J'aime

  8. Vous avez choisi de bien jolis prénoms et tout le monde se porte bien, c’est le principal. Je ne comprends pas trop pourquoi certains insistent afin de savoir pourquoi Noé s’appelle ainsi désormais. Qu’est-ce que cela change ? Tu nous livres déjà beaucoup sur ta vie de famille et je te remercie pour ce que tu fais notamment sur IG 🙂

    J'aime

  9. L’important c’est que vous, ses parents, et lui, Noé, soyez en accord avec cette décision. Elle ne regarde que votre famille.
    Je craque pour la photo avec la pâquerette 😍😍
    Merci pour cet article.

    J'aime

  10. Ma fille a changé de prénom à presque trois ans. Cela s’est fait en douceur, et cela ne semble pas l’avoir traumatisée ! Au contraire, elle aime beaucoup son prénom ! Vous avez bien raison d’être à l’aise avec votre choix, car il vous concerne vous, et c’est le principal ! Je connais plusieurs enfants ayant changé de prénom, à différents âges, et tout le monde s’en porte très bien !

    J'aime

  11. Je ne crois pas en effet que ca traumatise les enfants. Tous les enfants ont plein de surnoms : pépète, poussin, lapin, et j’en passe et ils se reconnaissent toujours.
    Dans la famille de mon mari, les 3 enfants dont mon mari, ont au moins 2 prénoms, on pourrait dire que c’est un surnom mais non, c’est plus que ca : un officiel qui est utilisé au travail, à l’école et un prénom pour la famille et/ou les amis.
    Quand mon cousin est arrivé du Vietnam, on l’appelait Cookie (j’ai mis longtemps à percuter que c’était aussi le nom qu’on donnait à des biscuits ^^) et à 16 ans, quand sa demande officielle d’adoption (histoire de famille compliquée) a été accepté, il a choisi Nicolas. Et maintenant, il a plus de 40 ans, et ca me fait tout drôle de me dire qu’on l’appelait Cookie. C’était son prénom d’avant, comme tu dis 🙂
    Après, c’est sûr que dans votre cas (et dans le cas de mon cousin), il y a une démarche officielle au niveau des papiers, c’est un peu relou, mais c’est tout quoi.
    Bref, si on regarde bien, plein de personnes changent de prénom, officiellement ou non, selon le contexte, etc… Et elles le vivent très bien !
    Vive Noé et vous !

    J'aime

  12. Ah, je comprends mieux! je ne comprenais pas pourquoi il n’apparaissait plus que sous le nom de Noé sur ce blog depuis quelques mois alors qu’il s’appelait Nino dans les BD. J’en avais déduit que Nino devait être un diminutif et Noé son prénom d’état civil. Eh bien l’essentiel c’est qu’il le vive bien, ce petit bonhomme, et ça a l’air d’être le cas!

    J'aime

  13. Je n’avais pas remarqué le changement. Enfin si, j’avais bien lu qu’il y avait un Noé mais sans réaliser que c’était Nino qui avait changé de prénom.
    Je vous envie quelque part car mon fils est né en France et nous avons eu 3 jours pour déclarer son prénom. Enfin, techniquement 1, puisqu’il fallait prendre rdv à l’état civil rapidement pour ne pas louper le coche.
    Le papa et moi avions décidé d’appeler notre fils Félix mais au fur et à mesure de la grossesse, le papa a changé d’avis, si bien qu’à la naissance il a fallu trouver un autre prénom. Le prénom qu’il porte à l’état civil. Mais je n’étais pas « satisfaite » de ce prénom, ce n’est pas qu’il n’est pas « joli » mais juste que ce n’était pas lui. Et, déchirement de cœur, quand notre fils a eu 3 semaine, le papa m’avoue qu’il regrette et qu’effectivement Félix est le prénom que devrait porter notre fils.
    J’étais dépitée, angoissée même, j’ai parcouru des forums, posé la question sur des groupes Facebook, appelé l’état civil pour trouver une solution à ce qui était devenu une erreur de notre part. La dame de l’état civil s’est montré particulièrement incompréhensible et désagréable avec son « vous aviez 9 mois pour vous décider, maintenant c’est fait, on ne peut plus changer ». J’en ai pleuré… Parlé brièvement à un contact psy. Qui m’a dit que pour la construction de cet enfant il était important d’utiliser son prénom, et pas d’en avoir plusieurs… Alors je me suis resignée à appeler mon fils par son prénom de l’état civil. Je m’y suis habituée. Il a presque un an maintenant. Mais j’ai toujours un pincement au cœur et je crois que si on avait la possibilité de changer, on le ferait.

    J'aime

    1. Virginie, je ne veux pas donner plus de détails ici, mais n’hésitez pas à m’envoyer un mail si vous vous posez sérieusement la question de changer son prénom. Nous avons été accompagnés entre autre par une psy et son discours était complètement différent… Bon courage !

      J'aime

    2. Virginie, votre commentaire m’a rendu toute triste et j’avoue un peu en colère contre la dame de l’état civil et le contact psy. En tant que parent, on a pas le droit à l’erreur ? et comment un enfant peut se construire, si vous ne pouvez pas vous construire en tant que parent ? Un enfant peut avoir plusieurs prénoms d’abord, non mais. Dans les familles multilingues, ca arrive que l’enfant réponde à un prénom anglais et à un prénom japonais, par exemple.
      J’espère qu’échanger avec Héloise vous apportera des pistes et du confort.
      Bien à vous.

      J'aime

  14. le principal c’est que tout le monde est bien dans ses baskets :p ici léo a mis 4ans a intégrer son prénom il est TED et avant ses 4-5ans impossible de lui faire dire son prénom il avait d’autres surnoms pour lui aujourd’hui il lui ai inconcevable qu’on l’appelle par les surnoms de sa petite enfance il a choisi lui mm le moment de l’utiliser(j’ai mm pensé qu’il ne l’aimait pas et on aurait changer si cela avait été son désir ) et les autres il est vrai que je les appelle peu par leur prénom ( tribu de 6 à la maison )

    J'aime

  15. Quelqu’un de mon entourage a aussi changé le prénom de son fils, assez tardivement , car il aurait porter à confusion sur son appartenance religieuse et aurait pu causer du tort à son fils en milieu scolaire notamment.
    On l’appelle toujours pars son ancien prénom, comme un petit surnom au final…

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s