minimalisme

Une semaine pour désencombrer – Jour 5 : les jouets

40441222_947305222138250_7404312383222448128_n

Un sujet qui me passionne… Il y aurait tant à dire ! Mais pour aujourd’hui, on va se concentrer sur le thème de la semaine et je vais juste vous donner des astuces pour faire le tri dans les jouets de vos enfants.

Première chose : si vos enfants sont déjà grands, faites-les participer. Inutile de les traumatiser en enlevant du jour au lendemain des jeux auxquels ils sont peut-être plus attachés que ce que vous pensez. Expliquez leur votre démarche et montrez leur ce que vous avez déjà trié dans VOS affaires : c’est une histoire de famille ! Si vos enfants sont encore petits, n’hésitez pas à faire le tri pendant la sieste. Personnellement, quand on a commencé à se débarrasser du trop plein de jouets des enfants, on l’a fait sans leur demander leur avis (ils avaient 6 mois et 2 ans). Maintenant, on s’en occupe ensemble.

Vous pouvez jeter / donner :
– les jouets cassés
– ceux auxquels il manque des pièces
– les jeux auxquels vos enfants n’ont pas joué depuis plusieurs semaines / mois
– les jeux qu’ils ont en plusieurs exemplaires
– les jeux qui n’ont aucun intérêt et qui ne vous plaisent pas particulièrement (dans le cas où vous faites le tri pour vos petits enfants)
– les petites babioles récupérées des fast food et autre

Parfois on peut avoir tendance à vouloir garder des jouets pour de « mauvaises » raisons, par exemple :
– parce que ça vous plaît à VOUS alors que votre enfant n’y montre pas d’intérêt
– parce que vous vous dites que vos futurs enfants ou petits enfants auront peut-être envie d’y jouer
– parce que c’est quelqu’un qui vous l’a offert et que vous ne voulez pas lui faire de la peine
– parce que vous l’avez payé cher
Dans ces cas-là, je vous encourage à vous faire un peu violence et à passer outre 💪 (je sais que ce n’est pas facile)

Un piège commun avec les jouets, c’est de vouloir acheter de plus en plus de moyens de rangement pour tenter de minimiser le désordre, plutôt que de diminuer le nombre de jouets.

Rappelez-vous que peu de jouets = une maison rangée beaucoup plus rapidement (et facilement par vos enfants !). Les enfants s’émerveillent de tout et jouent avec un rien 🙂

Bien-sûr, pour éviter d’être à nouveau encombrés, ou d’empirer la situation, le plus important est de revoir ses habitudes d’achat… Particulièrement en ce qui concerne les anniversaires et les fêtes. (mais aussi les achats compulsifs au cours de l’année, alléchés par une offre spéciale par exemple…) Et en changeant vos habitudes, vous aurez les moyens d’investir dans des jouets de meilleure qualité–tout le monde y gagne ! Ne vous découragez pas, continuez d’expliquer votre démarche à vos proches et à vous rappelez pourquoi vous faites ça, et petit à petit, vous verrez du changement !

C’est très très condensé, mais vous avez un point de départ pour vous lancer… Alors c’est parti ! Et si le sujet vous intéresse, surveillez mon blog le mois prochain… J’aurai l’honneur d’avoir un post invité de quelqu’un qui s’y connaît très bien et qui aura plein de réflexions à vous partager ! ❤️
(PS : reste environ une semaine pour le défi sans jouet, je vous ai fait des petits bilans semaine après semaine sur Instagram mais je n’oublierai pas de venir faire un bilan général ici :))

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s